histoire-des-etoiles

Une Histoire des Etoiles

Sous les Soleils Mourants

Nous sommes au commencement du sixième millénaire après Jésus Christ, et l’histoire touche à sa fin. La plus grande civilisation jamais créée par l’Homme s’est effondrée, ne laissant derrière elle que peur et ignorance parsemées dans les ruines de bien des mondes. Un nouvel Age Obscur s’est instauré, et rares sont ceux qui espèrent encore en un renouveau et au progrès. Il ne reste plus que l’attente, celle d’une mort lente à venir, tandis que les étoiles d’hier sont réduites à l’état de cendres, tandis que les âmes des pécheurs sont promises au Jugement Dernier.

Mais tous ne croient pas en cette destinée. Un dirigeant est apparu, un empereur qui a juré de rassembler les mondes de l’Espace Humain sous une seule et unique bannière, pour embraser de nouveau les cœurs des humains, et leur insuffler un nouvel espoir.

La tâche est colossale, et déjà beaucoup se déclarent vaincus, tombant dans les pratiques d’un lointain passé, se grimant en serfs face aux seigneurs féodaux.Que peut être pour eux l’espoir, si ce n’est une méprise qui ne leur cause que de la souffrance ?

Mieux vaut abandonner le pouvoir de décision aux seigneurs, et laisser l’Eglise Universelle conforter leurs âmes.
Les adversaires sont omniprésents, ceux qui ne cherchent qu’à tirer profit de ce déclin : nobles futiles qui règnent sur des mondes reclus, prêtres avides de pouvoir qui cherchent à dominer la vie de leurs semblables, marchants cupides s’engraissant des besoins et désirs de l’humanité. Mais ils ne sont pas seuls : d’autres vivent également au sein des étoiles obscurcies, races exploitées qui rêvent d’en découdre avec l’Homme, et étranges empires aliens aux desseins trop contradictoires pour pouvoir être compris…

C’est dans cet univers qu’hommes et femmes doivent vivre. Bien peu se poseront des questions. Bien moins encore agiront afin d’obtenir des réponses et rompre le carcan de la routine et des lois – et gagner leur liberté pour de nouveau toucher les étoiles, et connaître leur destinée.

Chronologie

Age pré-spatial (avant 2500 ap. JC)

On date les plus vieilles ruines annunakis à près de 40.000 av. JC, mais ce n’est que vers l’an 100 de notre ère que cette race disparut sans laisser de traces, laissant les Obun et les Ukar sans maître.

En 2100 se crée la première république planétaire sur terre. Sous son impulsion (et la recherche de profits), la conquête du système solaire est lancée. En 2305, les humains découvrent avec stupeur le premier Portail, au delà de Pluton. Le mysticisme et les espoirs que suscite cette découverte vont en moins de deux siècles amener l’effondrement de la Première République. La noblesse renaît, seule réponse aux besoins de retrouver des valeurs qu’éprouve le peuple.

Rapidement, on comprend le fonctionnement des portails, la conquête spatiale sauvage est lancée, initiée principalement par ces « nobles/marchands ».

Diaspora (2500 – 3500)

L’humanité se propage à travers les étoiles. En 2700, c’est la première rencontre avec une race extra-terrestre, les Shantor. D’abord « annexés » pacifiquement, les Shantor se révoltent 30 ans plus tard, provoquant la création de réserves où l’on place les extra-terrestres pour les maintenir sous surveillance. Dans le même temps, un homme, Zacharie, originaire de mars, commence un périple qui marquera la naissance de l’Eglise : propageant des miracles et la bonne parole sur toutes lesplanètes, il forme rapidement des disciples et énonce la doctrine de la Sainte-Flamme. A ce moment, cette nouvelle église se fond encore dans les autres croyances, mais les disciples ne vont cesser d’étendre son influence. En 2845, l’humanité connaît son premier revers dans son expansion en entrant dans l’espace Vao. Cette race arrive sans peine à bout de toutes les flottes qui lui sont envoyées dans un but de conquête. C’est finalement un status quo qui sera négocié. Le prophète désire rencontrer cette race évoluée, mais meurt en 2849 dans un accident de portail de saut.

Lorsque la race des Ukars pose à son tour un problème d’expansion, l’Eglise unit quelques planètes contre ce nouvel ennemi, prônant le devoir de conquête, et marque ainsi les esprits. La guerre contre les Ukar se termine par la mise en réserve de ce peuple guerrier.

La Seconde République (3500 – 4000)

Sous l’impulsion des grandes sociétés commerciales exploitant les systèmes, une Seconde République universelle se crée. Elle marquera l’apogée de la technologie et des arts. Les techniques de terraformation permettent des implantations massives, et l’humanité connaît un nouvel âge d’or.

Au plus fort de cette période, les scientifiques constatent un déclin de la puissance des étoiles, anormalement élevé. Ce fait inquiétant, associé au fort chômage et à une société assistée ainsi qu’à l’ascension du millénarisme religieux va provoquer l’effondrement de la République en l’an 4000.

La noblesse, sentant le vent tourner, s’empare de la planète capitale (Nouvelle Istanbul) et la renomme en Byzantium Secundus. Partout, des familles « fortes » s’emparent des systèmes. L’Eglise prend de plus en plus d’importance dans l’esprit du peuple.

Les Ages Sombres (4000 – 4956)

Les systèmes sont livrés à eux-mêmes. La technologie est montrée par l’Eglise comme source du déclin des étoiles et de la déchéance de l’humanité. Certaines routes stellaires sont perdues.

Vers 4525 commencent les premières invasions barbares : des peuples extérieurs (souvent de planètes perdues qui ont connu une évolution parallèle) attaquent les mondes frontières, causant panique et désordre. Il faudra attendre 4540 pour qu’un homme, Vladimir Alecto, commence une campagne d’unification des étoiles contre ces barbares* difficiles à contenir.

Au terme de négociations musclées, de conflits armés et de ripostes sanglantes, Alecto parvient à se faire couronner empereur par les 10 Maisons majeures de nobles. Le lendemain, il était assassiné. Les Maisons, la Ligue des marchands et l’Eglise décident d’élire un régent tous les dix ans, en attendant un nouveau consensus. Il faudra attendre longtemps…

En 4900, l’humanité entre en contact avec son pire ennemi : les symbiotes. Cette race polymorphe, en perpétuelle mutation semble imbattable. Après avoir subi d’horribles pertes (les symbiotes peuvent prendre possession de leurs ennemis et les contrôler en se fondant à l’intérieur et se répandent comme des spores), ils sont difficilement contenus sur une planète renommée Stigmate. Ce front est toujours actif de nos jours.

Les Guerres Impériales (4956-4995)

Lassés par les échecs successifs des régents, les maisons nobles finissent par reprendre leur guerre pour le trône impérial. Cette guerre fratricide se rajoute aux guerres barbares et accélère le déclin des Mondes Connus.

Des alliances complexes, entre les marchands, l’Eglise et les maisons se mettent en place. La guerre divisera les maisons majeures par deux, cinq d’entre elles étant complètement annihilées par la coalition de dernière minute formée par les Hawkwood, les Hazat, les Li Halan, les al-Malik et les Décados. Les Hazats sont affaiblis par leur guerre contre les barbares qui s’attaquent à leur planète, tandis que les Décados se rallient de mauvaise foi.

En 4993, après d’habiles manœuvres diplomatiques, Alexius Hawkwood est couronné Empereur avec la bénédiction de l’Eglise, l’accord de la Ligue, et une bonne partie des maisons Majeures. Les mécontents n’ont d’autre choix que d’afficher un accord de façade. Il faudra deux années supplémentaires pour que toutes les puissances reconnaissent officiellement le nouvel empereur.

Aujourd’hui (5003)

Les Mondes Connus entrent dans une période de consolidation. L’Eglise administre les âmes, et est la religion officielle de l’Empire. Les Marchands assurent la circulation des marchandises et services, et les nobles gèrent leurs fiefs en autonomie. L’Empereur est le garant de l’unité des Mondes Connus, qui ont encore bien des soucis entre les étoiles qui s’affaiblissent, les barbares qui menacent, les symbiotes qui restent un danger énorme et les Vao dont personne ne connaît les desseins.




Copyright
Les textes de cette section sont issus du Livret du Joueur et du Livret d’introduction, fichiers compilés respectivement par Mario Heimburger et Kerk.

histoire-des-etoiles

War in the Heavens EskatonicMonk EskatonicMonk